3615malife

04 mai 2010

Bienvenue !

Me voici, me voilà, sur la toile, pour un blog, ENFIN ! J’ai envie de partager mes humeurs, mes envies, mes coups de cœur et mes coups de gueule.

Je suis en pleine évolution dans ma vie, perte de poids, recherche d’un nouvel emploi, découverte du sport, des bons plats… Je suis également une fan de musique et film, ainsi que les séries !

Et enfin, la mode m'attire et la gastronomie aussi, on dit que je cuisine bien, je vous donnerez quelques recettes :)

Voilà, aujourd’hui c’est tout mais, j’espère revenir vite pour passer aux choses sérieuses et enfin écrire ce que j’ai sur le cœur !

portrait

C.P.

Posté par Charlotte_Penn à 10:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 juin 2010

Une tarte au chocolat à se damner...

C'est tout simple, c'est régressif, c'est succulent... Une merveille de recette simplissime connue de tous ! Je ne fais pas dans l'original en vous donnant une recette de tarte au chocolat !
Je tiens cette recette d'une amie, qui la tient de sa mère...

Tarte au chocolat de Madame F.

Pour la pâte sablées, il vous faut :  250 gr de farine, 120 gr de beurre, 75 gr de sucre glace, 2 jaunes d'œufs, 2 CS d'eau.
Pour la ganache : 300 gr de bon chocolat, 25 cl de crème entière.

1) En cas de flemme et/ou d'urgence, utilisez une bonne pâte sablés toute prête. Sinon, ce n'est pas très difficile à réaliser. Il faut, tout d'abord, préchauffer le four à 160°.

2) Mélangez le beurre fondu avec le sucre glace. Et ensuite, ajoutez les jaunes d'œufs afin de les blanchir.

3) Ajoutez la farine peu à peu jusqu'à obtenir une texture bien sableuse.

4) Finalement, ajoutez les deux CS d'eau et mélangez bien.

5) Etalez la pâte délicatement dans un moule (ou faire une dizaine de tartelettes). Laissez une épaisseur de 3mm environ et surtout, piquez le fond de tarte. Avant d'enfourner, faites comme ma maman faisait, mettez sur le fond de tarte de coco cru ou des pois chiches. Ainsi, la pâte ne va pas gonfler à la cuisson. Laissez-la un peu au frais, quelques minutes suffisent.

6)  Placez une feuille d'aluminium et cuir 10 minutes. Ensuite, enlever la feuille d'aluminium et les pois, et cuire encore 15 minutes. Laissez refroidir.

7) Préparez la ganache. Coupez le chocolat en morceau. Ensuite, dans une casserole, faite bouillir la crème. Versez-la sur le chocolat et mélangez jusqu'à obtenir un mélange bien lisse. Bien sûr, vous devez y goûter ;)

8) Versez sur le fond de tarte refroidi et mettre au frais pour que ça durcisse.

9) Vous pouvez déguster tel quel, ou décorez de sucre glace, de pralin, de pralines broyés, d'un glaçage, de nutella, etc...

Bonne dégustation ! !

Photo trouvé sur chocomaniac

m_Tarte_au_chocolat



Posté par Charlotte_Penn à 23:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2010

Un point sur ma vie amoureuse...

Que je vous expose le contexte... Je regarde Le grand bleu, en bavardant avec un homme qui me plaît, mais qui me plaît vraiment. Cela ne m'était plus arrivé depuis deux ans, trois ans même... Depuis que je me suis séparé après une longue relation. Et cet homme arrive dans ma vie, chamboule tout et me fait chavirer. Vraiment c'est le mot. Je perds tout repère avec lui, je me sens femme, intelligente et attirante mais aussi, assez maladroite, trop bavarde et novice en la matière.

Je sais ce qu'il me dit à demi-mot, il va m'embrasser bientôt et ce sera parti pour très longtemps... Je le sens... Il a presque dix ans de plus, il n'est pas là pour jouer, pas là pour s'envoyer en l'air. Et surtout, il est brillant, volontaire, beau, drôle, bavard, curieux, déterminé, charmant, ouvert, tolérant, et tout, et tout !

J'ai perdu la main, je ne sais plus trop ce qu'il faut faire ou non. C'est affreux, je suis entre "je suis merveilleuse" et "je suis trop maladroite". J'oscille entre totale confiance en moi et absence totale de confiance en moi. Je n'arrive pas à savoir comment ne pas stresser. Je reste moi-même et parfois, quand je cherche à faire mieux, je deviens presque idiote.

Je vais me coucher et continuer à parler avec lui, je continuerai d'être moi-même, c'est le mieux.

C.P.

couvert_ima_aimer_les_autres

Posté par Charlotte_Penn à 00:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Blablibla

Mais pourquoi, pourquoi, est-ce que je suis si bavarde ? Je sais pourquoi en fait, mais pourquoi est-ce que je ne peux pas me contrôler ?

Je suis malade. Je suis hypersomniaque et narcoleptique. Je suis suivie par une neurologue et j'ai un traitement très efficace. Une substance similaire aux amphétamines. Mais, si j'ai la chance de n'avoir aucun effet secondaire comme les migraines ou la perte d'appétit, j'ai le cerveau en ébullition. Les idées fusent. Et le débit de parole suit cette cadence infernale. Je travaille beaucoup sur ma voix, afin de parler plus calmement mais, souvent, je ne pense pas à le faire. J'entends ma voix, on a l'impression que j'ai énormément de choses à dire et que je me précipite. Cela me complexe énormément.

Mais je suis tiraillée car, je n'aime pas les blancs dans une conversation. C'est terrible chez moi. Dans mon entourage, s'il y a un blanc, cela signifie que les convives ne s'amusent pas et/ou qu'ils ne s'apprécient pas. J'ai toujours cette sensation que si la personne ne dit rien, c'est que j'ai dit une bêtise ou que le courant ne passe pas. L'Homme m'a déjà fait deux fois la remarque. Gentiment. Je sais qu'il a son idée pour me faire taire. Il me l'a dit. Je m'attends à ce qu'il m'embrasse pour me faire taire. Cela m'excite. Le soucis est que pour l'instant, cela ne l'agace pas que je parle beaucoup mais, à long terme, j'espère que pour me faire taire, il aura toujours envie de m'embrasser et non de me mettre à la porte !

Chaque jour, j'essaie de faire attention à mon débit de parole mais, emportée par les conversations, je dérive rapidement...

Demain, cinéma en tête-à-tête, j'ai promis de me taire ! On verra si je m'y tiens...

CHUT !

C.P.

tais_toi_copie_1

Posté par Charlotte_Penn à 23:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]